UNION SPORTIVE COURLAY : site officiel du club de foot de COURLAY - footeo

Résumé des matchs de la 4ème journée de championnat

22 octobre 2018 - 19:47

 

Réserve A (Départemental 4) - 4ème journée de championnat :

Courlay - Pinbrécières : 0 - 1

 

La RA, inefficace, passe à côté d'une victoire à sa portée.

 

Les réservistes ont couru après le score tout au long du match sans y parvenir en ne convertissant pas les nombreuses bonnes occasions qu'ils se sont procurées. La partie commence bien mal, dès la 7', l'arbitre sanctionne une faute bien litigieuse de Yohan, persuadé d'avoir touché le ballon avant son adversaire, par un pénalty. Flo part du bon côté mais ne peut que dévier le ballon dans son petit filet. La longue course poursuite va alors débuter. 11', coup franc mal repoussé, Juju peut reprendre mais ne trouve pas le cadre, scénario qui va se répéter pendant toute la rencontre avec bien trop de déchets dans la zone de vérité. 20', Flo sauve le 2-0 avec deux arrêts déterminants coup sur coup. 30', un tournant majeur dans ce match que l'on sent à la portée de nos protégés. Paul frappe des 20m, un défenseur dévie du bras, pénalty. Ben se présente pour exécuter la sentence, là aussi le gardien part du bon côté mais lui, il sort le ballon. Aïe! Une égalisation aurait sans doute donné au match une toute autre physionomie. Néanmoins, les courlitais n'abdiquent pas. 33', la frappe enroulée de Kalu titille la lucarne. 35', centre de Kalu, Pokémon est juste un peu court. 36', rush de Juju qui décale bien Ben, sa frappe à l'entrée de la surface s'envole. Que ce foutu cadre est difficile à trouver! Il en va de même sur coups de pied arrêtés, la présence dans la surface est parfaite mais les coups de tête fuient la cible. Va-t-on enfin régler la mire en deuxième période, ce sera un peu mieux mais le gardien visiteur, digne successeur de Jeanot qui était toujours là, sera toujours bien placé sur les tentatives cadrées comme sur ces deux bonnes frappes de Juju et Paul (55', 57'). Si les courlitais dominent, même si Pinbrecières recule, il n'y a rien de trop limpide, l'ensemble reste confus et stérile avec trop d'imprécisions devant le but. Les attaquants courlitais ne parviennent pas à profiter des nombreux cafouillages dans la surface si ce n'est Ben qui réalise une chouette reprise acrobatique... dans la niche du gardien (87'). Les hommes de Boiss’ auront fait les efforts pour au moins revenir au score, ils n'ont pas été récompensés. Finissons par cette lapalissade qui résume bien le match : "Au foot, quand tu marques des buts, tu as de bonnes chances de gagner!".

 

 

 

 

Équipe 1ère (Régional 3) - 4ème journée de championnat :

Poitiers 3 Cités - Courlay : 2 - 0

 

Courlay hors sujet à Poitiers.

 

Pour leur premier déplacement en Vienne, les courlitais ont rendu une copie bien médiocre. Incapables de produire du jeu, ils se sont logiquement inclinés sur un score presque flatteur. Avec le soutien inconditionnel de leurs supporters, les poitevins mettent d'entrée la pression sur une formation courlitaise bien apathique, ils manquent toutefois de précision ou de réussite dans le dernier geste pour concrétiser leur domination. Etienne et sa défense sont néanmoins mis à rude épreuve. 4', tête qui manque de puissance, facile pour Etienne. 6', il apprécie mal un long ballon aérien, M Pambi, lui-aussi surpris, n'en profite pas. 9', nouveau coup de tête au ras du poteau. Les courlitais sont mis sur le reculoir, côté attaque, rien! On a de la peine à passer le milieu de terrain, pas bon! Il faudra même l'aide du poteau (17') pour repousser l'échéance. Val se fait contré aux 30m, passe en profondeur, frappe croisée, Etienne est juste , le poteau renvoie, c'est "chaud patate" pour parler vulgairement. 30', Etienne encore à l'ouvrage, il remporte son face à face devant M Pambi. 37', il bondit dans son coin gauche sur une frappe à ras de terre de M Pambi. Durant cette première période, les courlitais n'ont jamais été en mesure d'inquiéter Dembélé, le gardien poitevin, sollicité uniquement sur quelques rares passes en retrait de ses partenaires. Pour tout dire en 45 minutes, on n'a pas encore mis les pieds dans la surface adverse, vous avez compris, ce n'est pas la bonne solution pour marquer des buts. La deuxième période sera un peu plus équilibrée mais les courlitais, incapables d'enchaîner, ne trouveront pas de solutions pour espérer un résultat favorable, Gaylord, très actif, tentera bien quelques frappes lointaines, sans danger pour Dembélé, les quelques centres n'ont jamais trouvé preneurs, une reprise dévissée de Ludo, au 2ème sur corner, bref, pas d'occasions franches... donc!!! Tout au contraire, ils vont se faire punir par deux fois. Après qu'Etienne ait remporté un nouveau duel face à M Pambi (60'), ce qui devait arriver, arriva!  C'est d'abord Al Zihaïr qui, d'une frappe croisée en angle fermé, trouve l'ouverture (66'), puis sur un contre fulgurant, M Pambi glisse dans le dos de la défense à Salim qui gagne son duel face à Ayrault venu à sa rencontre (72'). Bien trop timorés, tout au long de la rencontre, les courlitais n'auront même pas un petit sursaut d'orgueil pour au moins sauver l'honneur... Inquiétant?!

 

David Portrait, président US Courlay : “ Bien sûr, je suis déçu du résultat mais bien plus de la manière. Nous avons fait un non-match en oubliant notre esprit collectif et mental. J'attends une réaction positive des garçons.”

 

 

 

 

Article rédigé en exclu pour le site de l’US Courlay.

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 11 Joueurs
  • 16 Supporters