UNION SPORTIVE COURLAY : site officiel du club de foot de COURLAY - footeo

Résumé des matchs de coupe du week-end

15 octobre 2018 - 20:58

 

Réserve A (Départemental 4) - 2ème tour de la coupe Saboureau :

Courlay - Moncoutant : 0 - 4

 

La RA abdique en deuxième période.

 

Première apparition de nos réservistes en Coupe Saboureau qui ont dû se tromper de porte, ils ont loupé celle de l'entrée pour prendre directement celle de la sortie! A la décharge de coach Boiss’, l'avalanche de blessures ou d'absences qui lui sont tombées sur le dos au dernier moment, l'obligeant à faire du rafistolage. Il faut bien trouver une excuse pour expliquer la déroute de la deuxième période. Soyons aussi sport, en reconnaissant la supériorité de nos voisins moncoutantais qui se sont régalés à nous mettre le bouillon, à quoi bon se priver quand l'occasion se présente, n'est-ce-pas? Bref, dès le coup d'envoi, on note que nos voisins ne sont pas venus pour une simple visite de courtoisie. Flo, comme souvent, ne manque pas de boulot, son vis à vis, Mathis peut profiter en toute décontraction des douceurs de l'été indien dont nous profitons tous actuellement. Indéniablement, nos protégés subissent. Flo voit d'abord une première tête décroisée filer au ras de son poteau (4'), il bouche bien son angle pour repousser une violente reprise des deux poings (17'). Techniquement, collectivement, Moncoutant est au-dessus et Courlay a bien du mal à sortir de son camp pour tenter de menacer Mathis. Pourtant dominateurs, les visiteurs ne trouvent pas l'ouverture et les courlitais peu à peu s'enhardissent. 25', sur corner, Ben décroise trop son coup de tête. Il récidive à la 35', cette fois, son coup de tête est contré par un défenseur. 39', la plus belle occasion, faute de main à l'entrée de la surface, Kalu se colle au coup franc, boum! La barre renvoie sa tentative, flûte! Malheureux! Mais cela prouve que les courlitais finissent bien mieux qu'ils n'ont commencé. Est-ce un signe d'encouragement pour la deuxième période? C'est ce que pense votre chroniqueur qui décide de quitter ses camarades pour rejoindre le banc courlitais et lui apporter son soutien et ses conseils avisés. La suite va nous prouver qu'il n'y connaît rien en matière de football. Après que Flo se soit couché sur une frappe à ras de terre (50'), les courlitais vont connaître dix minutes de flottement bien préjudiciables. 52', corner, D. Billaud saute bien plus haut que tout le monde 1-0. 55', centre au 2ème, D. Billaud, d'une frappe sèche à ras de terre s'offre un doublé, 2-0. 60', Bon service de Julien, un gars de chez nous, pour M. Bailly, crochet, frappe croisée, Flo est battu pour la troisième fois en dix minutes, la mission devient compliquée sinon impossible. Ça fait mal dans les têtes courlitaises et la domination moncoutantaise va se faire de plus en plus insolente. Flo a l'impression de jouer avec un boumerang plutôt qu'un ballon tant celui-ci lui revient systématiquement. Il va de soi qu'il va multiplier les interventions sans pouvoir éviter le 4-0 sur cette frappe dévissée transformée en passe D pour la tête de Bohy (75').

 

 

 

 

Équipe 1ère (Régional 3) - 4ème tour de la Coupe de Nouvelle Aquitaine :

Availles en Chatellerault - Courlay : 4 - 4 (Tab : 4 - 3)

 

Les courlitais, fébriles, tout près de renverser la situation.

 

Privés de trois titulaires et si l'on en croit le président David, qui nous a rapporté son commentaire, et on peut lui faire confiance, les courlitais ne méritaient guère mieux tant leur prestation fut laborieuse. Les locaux ne tardent pas à prouver leur détermination. Etienne et sa défense sont mis à rude épreuve (5', 12', 15', 18'). Il faut attendre la 20' pour nous voir sortir de notre camp. Sur un long coup franc de Matthieu, Marc remise sur Bobby, sa frappe est contrée. Même si on essaie de poser le jeu, on reste sous la menace viennoise. 26', Etienne doit s'employer sur une reprise de l'avant-centre local. 30', gros temps fort viennois, le ballon voyage devant notre surface, on est incapable de ressortir proprement. Etienne doit multiplier les arrêts (33', 36', 43'). Mais entre-temps, il y a une bonne surprise, 34', de la droite Bobby expédie un long ballon dans la surface, un défenseur repousse sur Zig, reprise de volée et but! Un véritable hold-up selon le président David. 1-0 à la pause, c'est très bien payé. Mais dès la reprise, tout va basculer et les viennois nous mettent à la misère. 46', après un premier sauvetage de Quentin sur corner, un défenseur monté aux avants postes tente une reprise peu académique mais toutefois assez efficace pour tromper Etienne, 1-1. 49', incursion de Steven dans le camp adverse, son centre-tir ne trouve personne à la réception. On continue à subir, les tentatives se multiplient, heureusement les locaux se montrent souvent maladroits. Pas à la 55' toutefois, attaque classique, centre, reprise gagnante et on perd 2-1, fort logiquement, semble-t-il, l'équipe qui en veut le plus mène au score. 60', n'ième assaut viennois et Pan! 3-1. 71', rebelotte, 4-1. Sur le banc, on entonne déjà le "Ite missa est". Détrompons-nous. Et nous allons nous offrir un incroyable renversement de situation. 77', Gor' élimine deux adversaires et expédie un missile qui fait mouche, 4-2. 79', Zig y va de son doublé, 4-3. 85', c'est au tour de Steven de trouver le chemin des filets pour une égalisation inespérée. Fort de ce retour improbable, on croit les courlitais mieux armés pour affronter la fatidique série de tirs au but. Etienne sortira une tentative viennoise, malheureusement, seuls Steven, Antoine et Adrien réussiront leur tir, Zig verra le sien détourné par le gardien, Matthieu ne touchera que le poteau. Les courlitais, malgré un piètre match, venaient de passer d'un rien à côté d'une qualification annoncée sur le papier... seulement sur le papier, la vérité du terrain en a décidé autrement!

 

 

 

 

Article rédigé en exclu pour le site de l’US Courlay.

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 11 Joueurs
  • 16 Supporters