UNION SPORTIVE COURLAY : site officiel du club de foot de COURLAY - footeo

Les courlitais se qualifient au courage

3 octobre 2018 - 22:38

 

Équipe 1ère - 3ème tour de coupe de Nouvelle Aquitaine :

Courlay (R3) - St Benoit (R3) : 2 - 1

 

Les courlitais se qualifient au courage.

 

Face à une équipe très joueuse, les courlitais ont dû puiser dans leur réservoir physique et mental pour aller chercher une qualification loin d'être acquise sur le papier. Sans round d'observation, les viennois ne se privent pas de montrer leur valeur sur le terrain. Beaucoup d'intensité, d'impact de leur part, les courlitais peuvent s'attendre à une soirée délicate. Bien en place défensivement, ils tiennent bon en resserrant les lignes. C'est bien, mais cela laisse peu de place à nos attaquants pour exprimer leurs qualités. Le spectacle n'en est pas moins agréable, le ballon navigue, toutefois un peu trop souvent dans notre camp au goût des supporters. Cependant, il faut bien dire que le match demeure fermé, pas le moindre tir au but, digne de ce nom, au bout de trente minutes. Gaylord va bien tenter mais sa frappe des 20m s'envole (35'). Petit coup de théâtre à la 37', la défense viennoise, à son avantage jusque-là va commettre la faute fatale. Guiraud hérite d'un ballon facile, tergiverse dans sa relance, se prend les pieds dans la moquette, Teddy, au pressing, lui confisque le ballon, file au but, élimine Novakovic et marque dans le but vide. Sur sa première opportunité, Courlay venait de prendre l'avantage, la réussite fait partie du jeu. La réaction viennoise ne se fait pas attendre et il va falloir subir jusqu'à la pause. Suite à une longue passe en retrait de Gaylord, Sylla, qui nous fera passer des sueurs froides tout au long du match, se fait la belle, Etienne, au prix d'une sortie loin de son but, écarte le danger (40'). Dans la surface, Steven contre in-extrémis une frappe qui aurait sans doute mis Etienne en difficulté (42'). Un centre tir venu de la droite file devant notre but sans dommage (44'). La pause arrive à point nommé pour éteindre les ardeurs viennoises. Entracte un peu long avec la blessure d'un arbitre assistant, Thierry le supplée. Les viennois sont pourtant toujours aussi chauds. Drame allume une première mèche, Etienne est sur la trajectoire (47'). Réponse immédiate, Gaylord à droite centre, le gardien lui renvoie le ballon, nouvelle tentative... sur le gardien. Et ça continue à pousser fort côté St Benoit. Etienne est mis à contribution, 53', sortie délicate dans les pieds de ce diable de Sylla. 57', corner et encore un énorme coup de boule de Sylla, seul aux 6m, Etienne détourne miraculeusement du tibia. Les réactions courlitaises sont rares et timides, 65', long centre de Val, repoussé sur Gor', crochet dans la surface, sa frappe est contrée par un défenseur. 75', gros coup de froid dans les travées, accélération viennoise, déviation parfaite aux 20m pour l'inévitable Sylla, la défense est figée, Etienne se jette en vain, 1-1. Mais il n'y a pas de logique pure en football car on pouvait penser que les visiteurs allaient prendre le dessus. La réaction courlitaise se fait cinglante tout aussitôt l'égalisation. Gaylord fait le boulot sur la droite, il glisse le ballon dans la surface, au jeune Paul, juste rentré en jeu, et en vieux briscard, il résiste au retour des défenseurs et crucifie Novakovic venu à sa rencontre. Il va maintenant falloir garder ce résultat et ça ne va pas être tout simple. 78', situation brûlante, Drame expédie son coup franc sur le poteau droit d'Etienne, le ballon revient en jeu, centre, Thestina se retrouve seul devant Etienne qui se jette pour dévier le ballon, Ludo écarte de la tête, Boiss’ expédie loin. Il va falloir serrer les boulons et tenter de ressortir comme à la 83', Gaylord centre pour Paul, cette fois, il tergiverse un peu trop, voulant assurer sa frappe, il est contré au moment d'armer. Les dernières minutes sont tendues, St Benoit tente le tout pour le tout et assiège notre camp multipliant les corners, l'arrière-garde courlitaise tient bon, Etienne assure sur un dernier coup de tête de Sylla. Courlay tient sa qualification et par le même temps se rassure après son non-match à St Aubin, et avant le derby de l'année contre Terves.

 

  

Article rédigé en exclu pour le site de l’US Courlay.

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 11 Joueurs
  • 16 Supporters