UNION SPORTIVE COURLAY : site officiel du club de foot de COURLAY - footeo

Le résumé des matchs de la 21ème journée

14 mai 2018 - 23:17

 

Équipe 1ère - Régional 4 - 21ème journée de championnat :

Courlay - Portugais de Châtellerault : 3 - 4

 

Courlay gâche sa fin de saison.

 

Au terme d'un match à rebondissements, Courlay, qui avait maîtrisé le score, s'est fait rejoindre puis dépasser en fin de match

Avec des Portugais Châtellerault en quête de leur maintien en ligue et des courlitais soucieux d'offrir une sortie victorieuse à domicile à leur coach Kévin Rouet sur le départ, on pouvait s'attendre à un match âpre et débridé, on n'a pas été déçu. Kèv, dès la première minute, donne le ton, son tir des 20m fuit le cadre. Les visiteurs déterminés ne tardent pas à trouver leurs marques et la défense courlitaise se fait quelques frayeurs comme à la 7', la reprise de Berge, trouve Etienne sur la trajectoire du ballon. On ne s'ennuie pas, le ballon voyage d'un camp à l'autre et ce sont les courlitais qui vont trouver l'ouverture, coup franc de Kèv, Guich dévie pour Max, esseulé au deuxième poteau, son plat du pied fait mouche (20'). Confortés par cette ouverture du score, les courlitais prennent l'ascendant à l'image de leur coach Rouet déterminé à finir sur une bonne note. Max, bénéficiant d'une erreur défensive, va perdre son duel avec Shanoune, le gardien viennois (37'). Tout aussitôt, Tihi voit son tir dévié mourir au pied du poteau, sur le corner qui suit Abrasi, d'une tête décroisée fait frémir le camp courlitais, Châtellerault est bien loin d'abdiquer. 44', long coup franc de Flo pour Froul, contrôle parfait, le tir en force l'est un peu moins et ne trouve pas le cadre.

 

Deux minutes d'inattention fatales.

La deuxième période repart sur le même rythme endiablé. Long dégagement d'Etienne, Guich dévie pour Kèv qui s'en va placer un missile sous la barre de Shanoune (49'). On pense que Courlay a désormais fait l'essentiel, d'autant que Max, sur un corner de Froul cafouillé, est bien près du 3-0 s'il ne s'était pas pris les pieds dans la moquette, seul à deux mètres du but (51'). Le jeu demeure intense et Châtellerault va alors se rebeller et en deux minutes faire son retard sous les yeux ébahis des supporters courlitais. Après un premier essai de Berge dans la niche d'Etienne (55'), tout va aller très vite, 58', ballon touché du bras dans la surface par Flo? Pas sûr?! L'arbitre accorde le pénalty transformé par Nunès malgré une belle détente d'Etienne. Sur l'engagement, Courlay n'a pas le temps de reprendre ses esprits, Tihi hérite d'un ballon dans la surface et surprend Etienne (60'). 2-2, scénario incroyable! Mais il était dit que ce match serait fou. Alors que les portugais appuient, ils se font surprendre en contre, Kèv, au terme d'une longue échappée solitaire, change pour Teddy sur la gauche, frappe puissante à ras de terre, poteau, Shanoune , du dos, envoie le ballon derrière sa ligne (70'). 3-2 pour Courlay, le match est toujours aussi intense et on n’est pas au bout de nos surprises. 74', en position idéale, Moreira expédie sa reprise au-dessus. 76', Kèv se fait la belle, il est accroché dans la surface, l'arbitre ne bronche pas si ce n'est pour lui infliger un carton jaune, décision lourde de conséquences et sur le renvoi, la défense courlitaise se fait contrer sur sa relance, Moreira en profite pour crucifier Ayrault et égaliser (78'). D'un 4-2 éventuel, on vient de passer à 3-3, ce n'est plus la même chanson! Et comme c'était la soirée des largesses, Abrasi, à son tour, bénéficie d'une mésentente inouïe entre Etienne et ses défenseurs pour marquer dans le but vide à la stupeur générale (85'). Courlay fera bien le siège du but de Shanoune dans les derniers instants avec le retour sur le terrain de Kèv qui avait écopé d'un carton blanc, mais Châtellerault s'accrochera à sa victoire ô combien importante.

 

Coach Kév après la rencontre: "C'est une grosse déception, personnelle d'abord, pour notre dernière à domicile, j'espérais mieux. Collectivement et individuellement, on a fait bien trop de cadeaux. Avec l'enchaînement des matchs, on pioche un peu sur la fin. Par contre, globalement je suis satisfait de cette saison qui aura été intense et haletante. J'espère que les supporters ont pris du plaisir à nous suivre".

 

 

 

 

Réserve A - Départemental 4 - 21ème journée de championnat :

A.C.D.B.F. - Courlay : 6 - 0

 

La RA submergée pour les Comoriens.

 

Les réservistes courlitais avaient l'envie mais pas les moyens de prendre une revanche sur les Comoriens larges vainqueurs à l'aller. Déjà dominés toute la première heure de jeu, ils ont ensuite craqués dans la dernière demi-heure, d'où l'ampleur du score. 1-0 au bout de cinq minutes, 2-0 à la pause, il restait un petit espoir même si les occasions s'étaient faites bien rares. En fin de rencontre, les réservistes lâchaient physiquement et face aux rapides comoriens, cela ne pardonne pas et comme on se chargeait de faire les passes décisives à l'adversaire, évidemment, la mission devenait impossible. Seul Thomas s'offrait la possibilité de sauver l'honneur (70'), malheureusement il perdait son duel face au gardien. Seul point positif, la rencontre s'est disputée dans un très bon état d'esprit, le contraire eut été un comble pour un match sans enjeu.

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 11 Joueurs
  • 16 Supporters