UNION SPORTIVE COURLAY : site officiel du club de foot de COURLAY - footeo

1er tour de Coupe de France : les courlitais piégés en fin de match

27 août 2018 - 22:25

 

Equipe 1ère - 1er tour de Coupe de France :

Ingrandes (D3) - Courlay (R3) : 1 - 0 (après prolongations)

 

Les courlitais piégés en fin de match.

 

Après une première période plus que laborieuse, les courlitais vont sortir de leur torpeur et se montrer bien plus entreprenants jusqu'au bout des prolongations. Malheureusement par maladresse des fois, par manque d'engagement dans la zone de vérité, ils ne parviendront pas à trouver le chemin des filets viennois bien protégés, de plus, par un Drouineau, le gardien local, en état de grâce. L'entame est à l'avantage des viennois obtenant deux coups francs dans les premières minutes qui ne donnent rien, tant mieux. Timide réaction courlitaise, sur coup franc aussi, Zig chauffe les gants de Drouineau ((5'), La frappe de Gaylord s'envole (8'). Le plan de jeu des viennois est simple, pas de fioritures derrière et on se projette vite vers l'avant en usant de longs ballons. Côté courlitais, l'ensemble est brouillon, les passes mal assurées, très peu de mouvement, bref rien de quoi s'enthousiasmer. Petit éclair dans la grisaille, cette tête de Steven sur un centre de Gaylord repoussée par un défenseur dans ses 6m. On joue toujours trop bas, on commet des fautes donnant du grain à moudre aux attaquants viennois comme sur ce coup franc puissant de Akly que Flo doit sortir des deux poings (37'). Drouineau fait de même sur une frappe tendue de Steven (42'). Comme vous voyez, on n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. La pause arrive à point nommé pour coach Mat qui va remotiver ses troupes, on va alors voir un Courlay dans de bien meilleures dispositions. On commente moins et surtout on joue, on aime mieux cela. 53', Teddy, en angle fermé, oblige Drouineau à boxer en corner; 55', pressing très haut, Ludo met en retrait pour Val, sa frappe fuit le cadre. 57', Teddy met dans la profondeur pour Zig, centre en retrait, Ludo écrase sa reprise, Drouineau a le temps de se coucher. 59', coup franc travaillé de Zig, un défenseur sort le ballon de la tête alors que Drouineau semblait battu. Les courlitais sont beaucoup mieux, on appuie les offensives obtenant ainsi plusieurs corners bien tirés mais mal exploités. 70', bon mouvement collectif sur la droite, le ballon revient sur Val qui tente sa chance, le ballon vient mourir au pied du poteau. 72', ce diable de Drouineau se détend encore bien sur une frappe de Teddy. Flo, plutôt tranquille, doit toutefois s'employer pour dévier en corner un coup franc vicieusement tiré (75'). Gor, auteur d'une bonne rentrée, ne trouve que la niche de Drouineau (78'). Sur un centre de Gaylord, Steven, au 2ème, ne peut redresser suffisamment le ballon qui flirte avec le poteau (89'). Un dernier ballon en profondeur de Val pour Gaylord, juste un peu court face à Drouineau et il faut se résoudre à disputer les prolongations. Là encore les courlitais vont dominer les débats en peine perdue. 97', Teddy accélère, slalome dans la défense, frappe à ras de terre, Drouineau doit encore se demander comment il a pu dévier en corner, inouï! 102', Ludo, seul au 6m, expédie son coup de tête au-dessus, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. 110', coup franc de Zig, fort bien envoyé, Drouineau est encore à la parade, pas forcément esthétique mais efficace. Côté viennois, on débarrasse comme on peut, on gagne du temps, c'est de bonne guerre. Et ça va payer, 113', long ballon devant, Laffleur bénéficie de deux contres favorables, frappe en première intention, Flo est surpris, le ballon va mourir dans le petit filet, l'aventure en coupe de France s'achève à peine commencée. A noter le très bon accueil d'après match de la part du club d'Ingrandes dont nous n'avons pas pu bénéficier pleinement à cause de l'heure tardive, il se faisait déjà près de minuit et il fallait rentrer!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 11 Joueurs
  • 16 Supporters