UNION SPORTIVE COURLAY : site officiel du club de foot de COURLAY - footeo

Courlay à bout de souffle

7 mai 2018 - 21:33

 

Équipe 1ère - Régional 4 - 12ème journée de championnat (Match en retard) :

Courlay - Nieul sur Mer : 1 - 4

 

Courlay à bout de souffle.

 

Les courlitais privés de plusieurs titulaires ont subi la loi d'une formation de Nieul bien plus déterminée dans l'optique du maintien en ligue. Bien que dominateurs dans le premier acte, les maritimes se montrent maladroits ou buttent sur Etienne, particulièrement sollicité. 10', il repousse un tir vicieux du pied, Garcais reprend, au-dessus. (12'), Il est encore bien placé sur une frappe de Bonneau, comme sur ce coup de tête de Chazal (17'). Indéniablement, les maritimes sont les plus mordants, les courlitais subissent, l'attaque est en berne. Il faudra une transversale ratée de Val pour que Chazal intercepte et s'en aille battre Etienne, en toute tranquillité (28'). A la reprise, les courlitais sortent de leur torpeur. 48', coup franc de Val, Guich détourne le ballon, cafouillage, la défense s'en sort à son avantage et sur la relance rapide, Etienne doit se jeter dans les pieds de Chazal. La bonne surprise va venir du jeune Gor', en embuscade au deuxième poteau sur un coup franc de Max, il trompe la vigilance de Dupont, le gardien maritime, et entretient l'espoir (50'). Courlay se montre alors plus incisif et s'offre quelques belles situations de prendre l'avantage. Le coup franc de Froul retombe derrière la barre (63'), Gor', sur une puissante frappe lointaine oblige Dupont à se coucher, (70'), la tête de Ludo, sur un coup franc de Max, effleure la barre (72'), c'est mieux mais les courlitais ne parviennent pas à forcer la décision. De son côté, Etienne doit à maintes reprises déserter sa cage pour enrayer les contres maritimes qui vont finir par payer en deux minutes. Ballon perdu par les courlitais au milieu, Deljary, parti dans le dos de la défense, élimine Etienne pour le 2-1 (78'). Dans l'euphorie, Nieul porte l'estocade sur un nouveau contre conclu par Chazal (80'). A bout de souffle, les courlitais n'auront pas les forces d'offrir un baroud d'honneur à leurs supporters et A. Martineau, dans les arrêts de jeu, scellera la victoire maritime somme toute logique, Courlay n'y était pas!

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 11 Joueurs
  • 16 Supporters