UNION SPORTIVE COURLAY : site officiel du club de foot de COURLAY - footeo

Résumé des matchs de la 20ème journée

30 avril 2018 - 20:44

  

Réserve B - Départemental 5 - 2ème niveau - Journée de championnat :

Courlay - Beaulieu/Breuil : 2 - 2

 

La RB se contente d'un nul.

 

Bonne entame de match des courlitais qui vont vite prendre l'avantage. 9', Thomas est déséquilibré dans la surface mais Antoine a bien suivi, de l'intérieur du pied, il ouvre le score, parfait! Les visiteurs, piqués au vif, s'enhardissent peu à peu. Courlay ne peut répondre que par des frappes lointaines (souvent l'oeuvre de Titi) qui fuient le cadre ou bien qui trouvent le gardien sur leur chemin. Le danger se rapproche des buts de Renaud comme à la 20' où il ferme bien son premier poteau pour repousser une tentative visiteuse. Coup du sort à la 22', main dans la surface, Guy Jos', préposé au sifflet pour l'occasion, n'hésite pas à montrer le point fatidique, Renaud ne peut rien sur la transformation en force,1-1. Les courlitais balbutient alors leur football, peinent à enchaîner et c'est pourtant dans ce temps faible qu'ils vont reprendre l'avantage. Coup franc lointain de José, Titi et Clément coupent la trajectoire, perturbant ainsi le gardien, le ballon va mourir dans le petit filet, 2-1. Renaud va alors devoir s'employer pour tenter de préserver ce maigre avantage, 32', il se couche sur une frappe à ras de terre, 40', sortie aux poings face à deux adversaires un peu trop libres, 41', il repousse du pied une frappe en angle fermé. Il va toutefois céder à la 44', suite à une belle action sur la droite, le centre en retrait est mal repoussé, il ne peut rien sur la puissante reprise au point de pénalty, 2-2, juste avant la pause, on pouvait rêver mieux. La deuxième période va être bien plus insipide, si Beaulieu tente de mettre un semblant de rythme, les courlitais pêchent dans le jeu, transmissions hasardeuses, précipitation, mauvaises inspirations, déchets techniques, les mollets commencent à se durcir,  bref tout est réuni pour voir le jeu se liquéfier. Dans sa cage, Renaud assurera l'essentiel, préserver le nul. José pouvait enlever la décision mais il va perdre son duel face au gardien visiteur impeccable sur le coup (59'). Somme toute match nul logique qui a au moins permis à la RB de retrouver le terrain.

 

 

 

 

Réserve A - Départemental 4 - 20ème journée de championnat :

Courlay - Cerizay : 1 - 1

 

La RA laisse filer une victoire largement dans ses cordes.

 

Faute à un manque de réalisme criant, les réservistes courlitais ont gâché une belle occasion d'assurer définitivement leur maintien. Face à une formation de trentenaires voire plus où figurait même le maire de Cerizay, Johnny Brosseau, les hommes de Boiss’ ont maîtrisé leur match en retrouvant un fond de jeu digne de ce nom. Malheureusement, ils n'ont pas su convertir en buts les nombreuses situations qu'ils se sont procurées particulièrement en deuxième période. Si le match est plaisant, le tableau d'affichage reste longtemps vierge. Cerizay crée même une mini-surprise en ouvrant le score à la 35'. Remise en touche, marquage trop élastique, un bon centre, une non moins bonne tête de l'avant-centre visiteur et Courlay se retrouve mené. Fort heureusement, la réaction va être rapide. Encore sur une remise en touche, Gaylord s'emmène le ballon, se débarrasse de 2 adversaires, centre en retrait, le plat du pied de coach Boiss’ fait mouche 1-1, c'est beaucoup plus conforme (40'). Les courlitais pouvaient même prendre l'avantage juste avant la pause. Boiss’ crochète dans la surface, le défenseur détourne le ballon de la main, geste prohibé et pénalty. Zig, l'habituel exécuteur des hautes oeuvres, butte sur le gardien, ça arrive aux meilleurs. La deuxième période se résumera à 45 minutes d'attaque-défense où les courlitais se montreront incapables de forcer le destin accumulant les bonnes opportunités mais jamais le bon dernier geste. Tout simplement frustrant! Reste maintenant à donner un dernier coup de collier pour se mettre à l'abri de toute mauvaise surprise.

 

 

 

 

Équipe 1ère - Régional 4 - 20ème journée de championnat :

Oyré Dangé - Courlay : 1 - 2

 

La bonne surprise est venue de OyréDangé.

 

En observant la feuille de match, les pronostiqueurs s'étaient bien gardés de placer un kopeck sur les chances courlitaises. Monumentale bévue! Grâce à leur abnégation de tous les instants, les remplaçants de dernière minute comme les titulaires habituels ont su faire le travail remportant même une victoire nullement usurpée. Les viennois s'empressent d'ailleurs de profiter de cette soi-disant opposition moindre. S'ils débutent bien le match, ils vont vite déchanter, même si Etienne doit se fendre d'un arrêt réflexe sur une reprise de près suite à un corner cafouillé. Les courlitais peu à peu se mettent en place, les combinaisons orchestrées par Kèv et Val pour Froul sur la gauche font passer des frissons dans la défense locale. Etienne intervient encore avec autorité dans les pieds de Berger (11'). Il va alors suffire d'un bon décalage pour Froul sur la gauche (14'), petite temporisation, le temps que Teddy prenne le couloir, une passe lobée dans la course de notre véloce latéral, la défense est à la traîne, course croisée vers le premier poteau, frappe tendue dans un angle impossible, le ballon effleure le poteau et meurt au fond des filets, 1-0, qui l'eut cru,! La joie va toutefois être de courte durée. 16',Oyré obtient un coup franc aux 20m, Brissaud le frappe subtilement dans le coin gauche d'Etienne qui ne peut que dévier dans son petit filet, 1-1, on craint le pire! Mais les courlitais font mieux que résister. 30', ouverture parfaite de Kèv pour Froul plein axe, contrôle parfait, reprise en première intention idem, Dechaume, le gardien local, est sur la trajectoire, toujours la même rengaine, en tirant dans un coin, ça eut payé!!! Dans la foulée, Etienne nous gratifie d'une énorme sortie dans les pieds de Berger, particulièrement affûté, le bougre! On pense que la deuxième période va être dure pour les organismes courlitais, détrompons-nous! 51', gros travail des jumeaux sur le gauche, centre de Froul pour Kèv au deuxième qui fait à son tour la différence à droite, centre en retrait pour Pierre, seul au point de pénalty, reprise écrasée, Dechaume peut se coucher et se saisir du ballon, qu'est-ce qu'on aurait été heureux pour le jeune Pierre! 60', Froul, idéalement lancé par Teddy, crochète, tente le même coup que Teddy sur son but, frappe en force au premier, cette fois, Dechaume a bien fermé le soupirail et repousse en corner. 62', ballon parfait de Kèv pour Mitch dans le dos de la défense, l'attaquant suppléant ne peut redresser suffisamment sa frappe. 64', corner de Froul au premier poteau pour Kèv qui ne peut qu'effleurer le ballon, Mitch se jette en même temps qu'un défenseur dans les 6 m et on lui attribue le but, il reconnaîtra avec modestie que le défenseur aurait été plus prompt que lui pour signer un CSC, en fait ceci est un détail, le 2-1 en notre faveur va s'avérer être le tournant du match. 75', Teddy, comme il sait le faire, s'arrache à gauche, centre au 2ème, la tête piquée de Froul trouve la niche de Dechaume. Les dernières minutes vont être pénibles pour certains, Etienne, de son côté, par ses interventions, préservera ce mince avantage même si Kèv, au prix d'une action personnelle de 40m, pouvait tuer le match, sa frappe croisée échouant au ras du poteau. Oubliant leur échec, joueurs et dirigeants viennois nous ont réservé un accueil hors du commun avec, d'une part, des échanges chaleureux d'après match et d'autre part, un véritable buffet (jambon blanc, pâté, saucisses, merguez, frites à volonté, bière, jus de fruits, coca et tutti quanti) où les courlitais ont pu grassement reprendre des forces pour le retour de ce long déplacement. Tout simplement, merci, messieurs de OyréDangé!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 10 Joueurs
  • 15 Supporters