UNION SPORTIVE COURLAY : site officiel du club de foot de COURLAY - footeo

On a souffert pour eux!

19 février 2018 - 19:19

 

Équipe 1ère - Régional 4 - 11ème journée de championnat (Match en retard) :

Portugais de Chatellerault - Courlay : 4 - 0 (Mi-temps 2 - 0)

 

On a souffert pour eux!

 

Ce match sentait le traquenard et coach Kévin l'a bien répété dans son discours d'avant-match. Rien n'y a fait. En manque de compétition depuis le début de l'année, avec des entraînements tronqués, les courlitais ont subi leur pire revers de la saison en oubliant les fondamentaux, envie, efforts collectifs, mental en berne, trop peu d'esprit de révolte. Le score peut paraître sévère mais les viennois ont su exploiter à merveille nos largesses défensives et nos carences offensives, en résumé, les courlitais n'y étaient pas. Sur un petit terrain bosselé, nos protégés, contrairement aux locaux (qui allongent sur les deux puissants Abrasi et N.Kounkou) n'ont pas su maîtrisé les conditions de jeu. Etienne et Flo absents, c'est Ben qui avait la lourde tâche de garder la cage courlitaise. En ce début de match, il va d'ailleurs s'en sortir à son avantage bien qu'un peu trop sollicité à notre goût, il s'offre plusieurs sorties aériennes ou au pied, tout cela pouvait paraître rassurant. Par contre, si Ben a du boulot tout cela veut dire que les courlitais sont loin d'être dominateurs, ça c'est moins bien. Seul petit éclair, sur ce bon mouvement à droite, Froul parvient à déborder, son centre en retrait un peu trop mou est repoussé du bout du pied par un défenseur. Tout cela sent la fébrilité et la punition tombe peu après le quart d'heure de jeu. Accélération plein axe, Moreira décale Berge, seul en plein surface, Ben ne peut qu'effleurer le ballon. Manque d'agressivité criant sur ce but, trop de joueurs se sont arrêtés (17') 1-0. Les courlitais restent empreintés et trop peu inspirés pour faire douter des viennois bien en place et qui nous chipent une multitude de ballons. La deuxième punition survient sur un long ballon en direction d'Abrasi, Zig est à la lutte, le puissant avant-centre viennois s'écroule, l'arbitre pourtant bien loin de l'action indique le point de pénalty (32'). Ben anticipe sur sa droite, Nunès dépose le ballon sur sa gauche. 2-0, on n'est très mal embarqué. Les courlitais ne parviennent pas à mettre du rythme, l'ensemble est apathique! Deux occasions auraient pu nous relancer en fin de première période, 39', Froul trouve Kèv entre les défenseurs, il vient butter sur Sahnoune, 43', coup franc de Zig, Froul se jette au 2ème poteau, le ballon ne fait que le décoiffer. Il va falloir se remobiliser à la pause. L'espoir revient à la reprise. Engagement, les courlitais pressent en bloc, Kèv récupère le ballon, lance Froul dans le dos de la défense. En angle fermé, il déclenche une mine, le ballon touche le dessus de la barre, pas le dessous, l'issue d'un match peut se jouer à quelques centimètres! C'était l'occasion rêvée de remettre la machine en route. Toutefois, on sent aussitôt de bien meilleures intentions. 53', Gaylord adresse un bon centre au 2ème, Kèv remet sur Froul, un défenseur sauve comme il peut en corner. 56', nouveau centre de Gaylord sur Froul, du bout du pied un défenseur repousse le danger, corner, la reprise de Quentin fuit le cadre. Les courlitais viennent d'avoir un réel temps fort dont ils n'ont pas su profiter. Un seul contre viennois va suffir pour les assommer. Moreira part plein axe et prend de vitesse tout son monde pour aller remporter son duel face à l'infortuné Ben (57'). Le coup est dur, le ressort cède, les courlitais ne s’en remettront pas. La coupe va même débordée quand sur corner Moreira reprend de la tête au 2ème sans aucune opposition (80'). Il fallait un jour prendre une telle gifle, un mal pour un bien? Il faut l'espérer puisque le menu qui nous attend est copieux avec deux déplacements des plus périlleux à Aytré puis au Tallud, l'épouvantail de la poule.

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 10 Joueurs
  • 15 Supporters