UNION SPORTIVE COURLAY : site officiel du club de foot de COURLAY - footeo

Juste "Assais" pour se qualifier!

13 novembre 2017 - 19:52

 

Réserve A - 4ème tour de Coupe Saboureau :

Assais - Courlay : 1 - 2 (AP)

 

Juste "Assais" pour se qualifier!

 

Y'a toujours quelque chose pour nous contrarier et au milieu de la plaine d'Airvault, particulièrement bien exposée, c'était le vent!!! Comme les deux formations avaient décidé de procéder par grands ballons, bonjour le torticolis! Soyons un peu sérieux, reconnaissons que les conditions de jeu n'étaient pas favorables à produire du beau jeu, les joueurs le savent, pas sûr qu'ils se soient beaucoup appliqués à mettre le ballon à terre, ce qui exige vitesse, précision et comme le match s'est joué à "très peu à l'heure", il a sombré dans la monotonie soulevant bien rarement l'enthousiasme du public. Essayons de positiver et de retenir les quelques éclairs dans la grisaille. Dans sa harangue d'avant match, Coach Boiss’ ne pouvait pourtant pas être plus clair et convaincant : "Arrachez-vous, battez-vous, le match, c'est aujourd'hui, ce n'est pas demain qu'il faudra le refaire !" Et pan! Ça s'est dit! On s'attend donc à une entame tonitruante, visiblement, ce n'est pas ce que les deux formations ont décidé de faire, on est loin de jouer à la passe à dix, passe à deux voire trois, il faudra s'en contenter. On se rend poliment le ballon de part et d'autre, c'est pas non plus le but du foot, plus tu as le ballon, plus tu as de chance de mettre l'adversaire à mal. Vous avez compris aucune des deux formations ne peut prendre le jeu à son compte. 9', sur un long ballon (on en a vu beaucoup et d'ailleurs ça a fini par payer), Guich se trouve excentré sur la droite, il adresse une lourde frappe, au-dessus! Gros manque de mouvements, d'appels de part et d'autre, les défenses s'en tirent à leur avantage plutôt aisément. Sur le banc, Boiss’ donne de la voix : "On reprend le jeu, les gars!" Mieux valait dire : "C'est quand qu'on commence à jouer!" 25', Guich s'arrache à droite, parvient à centrer fort devant le but, un défenseur écarte en corner, corner sur lequel le ballon revient sur Damien, frappe tendue dans les gants du gardien. 30', Antoine L. envoie un long ballon "dans la boîte", la tête de Guich trouve la base du poteau, reprise de Damien, le gardien sort le ballon des deux poings. On a été mauvaise langue, comme vous voyez, il y a du mieux. 36', encore un long ballon d'Antoine L., Guich dévie pour Boiss’, sa frappe écrasée ne surprend pas le gardien. 40', Guich trouve bien Boiss’ dans la profondeur, il est contré par un défenseur, corner, Damien s'y colle, frappe parfaitement enroulée, le vent (qui sait arranger les choses, des fois) fait le reste, le ballon vient se loger sous la barre, 1-0. Alors bande de râleurs et d'insatisfaits, on mène à la mi-temps, c'est l'essentiel, non! Sauf que... Sauf que...! Reprise. L'arbitre donne le coup d'envoi, Mitch sur le banc qui a connu de mauvaises surprises dans sa longue carrière, lance: "C'est recommencé, les gars!"... Trop tard!!! Quelques touches de balle, pas nous, l'adversaire, et boum! Nico, qui avait passé un premier acte des plus cools, voit le ballon filer au fond de sa cage. Frustrant! "C'est ce qu'on appelle une cagasse" se lamente Ben. Un but en moins de 20 secondes, on comprend mieux le sens du mot "cagasse". Tout est à refaire. Réaction courlitaise, le pressing de Boiss’ profite à Gaylor, centre pour la tête de Panpan, un poil trop décroisée. 57', Nico est bien près de se faire surprendre sur un corner où le ballon rebondit sur sa barre, encore le vent! Tout aussitôt, il sauve les siens en se couchant coup sur coup deux fois face aux attaquants locaux qui avaient investi notre surface. Attention à la mauvaise surprise! 65', Nico voit encore une frappe lointaine titiller son poteau. Il faut se ressaisir. 72', Guich le fait bien, il s'échappe sur la gauche, élimine un défenseur, centre en retrait parfait en pleine surface pour Panpan idéalement placé, sa reprise s'envole. 77', on est surpris par la trajectoire d'un long ballon aérien, récupéré par un attaquant adverse dont la frappe fuit le cadre. Attention, celui qui marque prend une option sur le gain du match. 88', Damien tente encore sa chance, dans la niche du gardien. Derniers instants, on pousse, la défense peine à se dégager, Gor' récupère le ballon aux 20m, frappe tendue... Au-dessus!... Il faut se résoudre à disputer les prolongations. On ne va toujours pas vibrer mais ça va le faire. 97', Zipette s'échappe à gauche, centre fort devant le but, un défenseur est tout près de dévier dans son propre but. 2ème prolongation, on va arriver à nos fins. Boiss’ envoie un long ballon en cloche, la défense centrale est trompée par la trajectoire capricieuse, pas Guich qui voit le gardien sortir, ce n'est pas ce qu'il a fait de mieux, et le métier parle, avant que le ballon ne retouche le sol, lob subtil, le ballon va se loger sous la barre pour le 2-1, il a fallu de la patience mais l'essentiel est fait. Les courlitais auraient pu asseoir leur victoire sans deux belles parades du gardien face à Guich puis à Panpan suite à un bon travail de Damien. Qualification aux forceps, certes, mais l'aventure continue… Et pourquoi pas?!!!

 

 

 

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 10 Joueurs
  • 15 Supporters